Edito
Opinion

Après une première quinzaine de mois hésitante, janvier s’est finalement achevé sur une hausse des marchés actions. L’Euro Stoxx 50 et le S&P 500 ont ainsi terminé en hausse respective de +2,97% et de +1,68%. Le début d’année a d’abord été marqué par une accentuation des problèmes géopolitiques avec les attaques répétées des Houthis en mer Rouge. Elles ont obligé les principaux transporteurs à revoir leurs routes via le Cap de Bonne-Espérance, entrainant un coût supplémentaire de près de +40%. Le prix du pétrole a aussi été particulièrement impacté et a progressé de plus de 5%. Ces conséquences inflationnistes pourraient retarder tout assouplissement monétaire des banquiers centraux, ce qui a pesé tant sur les marchés de taux qu' actions. Certains indicateurs économiques US, comme l’ISM des services, ont aussi un temps semé le doute sur la résistance, jusqu’ici à toute épreuve, de l’économie américaine. Mais l’enchainement des publications de résultats d’entreprises de très bon acabit et de nouvelles données des deux côtés de l’Atlantique ont rassuré les investisseurs. Les perspectives de croissance aux US (Fed Atlanta GDP now) ont été revues à la hausse quand les PIB européens se stabilisent. Certes, les croissances françaises et surtout allemandes souffrent, mais les rebonds en Italie, Espagne ou Portugal s’accélèrent. Côté communications de la Fed et de la BCE, lors de leurs réunions de politique monétaire, elles n’ont pas validé les attentes, que nous jugions excessives, de baisse très prochaine des taux d’intérêt. Les hausses sont dorénavant exclues et les prochains mouvements seront bien des baisses. Pour autant, le recul de l’inflation qui avait jusqu’à présent surpris par sa rapidité semble à présent plus contenu. Cela justifie pleinement la prudence des banquiers centraux qui ne veulent pas reproduire les mêmes erreurs que dans les années 70. La boucle « prix-salaire » reste pour beaucoup un élément à surveiller particulièrement. Dans ce contexte, les taux sont repartis à la hausse. Le 10 ans souverain allemand a progressé de +14 points de base à 2,17%. Aux US où les taux avaient suivi la même progression, un mouvement de « fuite vers la qualité » a effacé la quasi-totalité de la hausse le dernier jour du mois pour ramener le 10 ans US sous les 4%. La banque régionale New York Community Bancorp a reculé de -38% après la publication d’une importante provision pour des pertes sur des crédits dans l’immobilier commercial ce qui a ravivé les souvenirs de la crise bancaire de mars 2022. Les indices Bloomberg Barclays € Aggregate et Global (couvert en euro) ont ainsi clôturé le mois en baisse respective de -0,33% et -0,32%.

After a hesitant first fortnight, January finally ended with a rise in equity markets. The Euro Stoxx 50 and the S&P 500 thus finished with respective increases of +2.97% and +1.68%. The beginning of the year was first marked by an intensification of geopolitical problems with repeated Houthi attacks in the Red Sea. These forced major carriers to revise their routes via the Cape of Good Hope, leading to an additional cost of nearly +40%. The price of oil was also particularly affected and increased by more than 5%. These inflationary consequences could delay any monetary easing by central bankers, which weighed on both bond and equity markets. Some US economic indicators, such as the ISM services, also momentarily cast doubt on the resilience, hitherto unassailable, of the American economy. But the sequence of very good quality corporate earnings releases and new data from both sides of the Atlantic reassured investors. Growth prospects in the US (Fed Atlanta GDP now) have been revised upwards while European GDPs are stabilizing. Admittedly, French and especially German growths are suffering, but rebounds in Italy, Spain, or Portugal are accelerating. Regarding the communications from the Fed and the ECB, during their monetary policy meetings, they did not validate the expectations, which we considered excessive, of a very near-term interest rate cut. Increases are now ruled out, and the next movements will indeed be cuts. However, the decline in inflation, which had hitherto surprised by its speed, now seems more contained. This fully justifies the caution of central bankers who do not want to repeat the same mistakes as in the 1970s. The "price-wage loop" remains for many an element to watch particularly. In this context, rates have risen again. The German 10-year sovereign bond rose by +14 basis points to 2.17%. In the US, where rates had followed the same progression, a "flight to quality" movement erased almost all of the increase on the last day of the month to bring the 10-year US bond below 4%. The regional bank New York Community Bancorp fell by -38% after announcing a significant provision for losses on commercial real estate loans, reviving memories of the March 2022 banking crisis. The Bloomberg Barclays € Aggregate and Global (euro hedged) indices thus closed the month with respective decreases of -0.33% and -0.32%.

Geoffroy
Landoeuer
Directeur de la Gestion Financière
Head of Multi-Asset Management
Gérant Obligataire
Equity Portfolio Manager

Investir avec sens

Investing meaningfully

Turgot Asset Management gère une gamme sélective de produits investis sur les principaux marchés (Actions, Obligations & Immobilier)  pour le compte de clients privés et d’investisseurs institutionnels. Notre approche de la gestion financière se décline sous différents formats pour être en permanence au plus proche du profil de nos clients investisseurs et des attentes particulières qui les caractérisent :

Turgot Asset Management manages a selective range of investment products across all the main asset classes – equities, fixed income and property – on behalf of private clients and institutional investors. Our approach to financial management comprises a variety of formats that are suited to each investor profile, ensuring our clients’ specific expectations are met at all times.

Notre société est totalement indépendante dans ses choix de gestion et dans son processus de contrôle des risques

Our company is entirely independent as far as its management choices and risk control process are concerned.

Nos équipes d’analyse suivent un grand nombre d’entreprises implantées à travers le monde. Nos multi-gérants diversifient à l’international leurs investissements sur plus de 70 lignes OPCVM issus d’une «short-list» de 250 supports quotidiennement suivis et analysés.

Our analysts follow a large number of companies across the world. Our multi-asset fund managers diversify their investment portfolios across more than 70 mutual funds from a pre-identified short list of 250 funds that are monitored and analysed on a daily basis.

Découvrez nos principales stratégies

Find out more about our main investment funds

Scénarios de performances mensuelles

Gage du sérieux de notre démarche et de notre approche de la gestion d’actifs, nos produits sont référencés sur les principales plateformes de distribution françaises et européennes :
Our professional approach to managing assets has earned industry-wide recognition with our funds listed on all the main French and European distribution platforms.

Turgot in figures

Nos chiffres

Actifs Gérés

Assets under management

M€

1080

Typologie de clients

Client profile

Conseillers Indépendants

Independent financial advisers

79
%

Institutionnels

Institutional investors

21
%

News

Notre actualité

TOUT VOIRVIEW ALL

Un rythme d'investissement soutenu pour ViaGénérations

2.10.2023
par
RiskAssur

Acheter en viager : un bon plan pour payer moins cher un bien immobilier ?

9.10.2023
par
Capital

Immobilier | Le viager ressuscité

13.11.2023
par
Forbes

Avec un marché de l’immobilier qui a enclenché un nouveau cycle dû à une inflation...

145 M€ d’acquisitions pour la SCI ViaGénérations à fin septembre

2.10.2023
par
BUSINESS IMMO

Maintenir le cap malgré la tempête

1.9.2023
par
Investissement Conseils

Immobilier | Le viager ressuscité

13.11.2023
par
Forbes
LIRE LA SUITE

Acheter en viager : un bon plan pour payer moins cher un bien immobilier ?

9.10.2023
par
Capital
LIRE LA SUITE

Un rythme d'investissement soutenu pour ViaGénérations

2.10.2023
par
RiskAssur
LIRE LA SUITE

145 M€ d’acquisitions pour la SCI ViaGénérations à fin septembre

2.10.2023
par
BUSINESS IMMO
LIRE LA SUITE

Notre actualité

TOUT VOIR

Immobilier | Le viager ressuscité

13.11.2023
par
Forbes

Acheter en viager : un bon plan pour payer moins cher un bien immobilier ?

9.10.2023
par
Capital

Un rythme d'investissement soutenu pour ViaGénérations

2.10.2023
par
RiskAssur

145 M€ d’acquisitions pour la SCI ViaGénérations à fin septembre

2.10.2023
par
BUSINESS IMMO

Maintenir le cap malgré la tempête

1.9.2023
par
Investissement Conseils
We regularly feature in the financial press
Nous intervenons régulièrement dans les principaux médias spécialisés